LA TECHNIQUE MANUELLE DU PALPER-ROULER

 

Mis au point par la kinésithérapie, et ayant inspiré de nombreuses machines et accessoires tentant de reproduire ses effets, le Palper-Rouler manuel est le traitement anti-cellulite unanimement reconnu par le monde médical et les spécialistes de la beauté.

 

 

CIBLAGE

 

On cible les zones à travailler selon ses besoins et ses envies :

Mollets, 
Genoux, 
Cuisses, 
Culotte de cheval, 
Fessier, 
Poignées d’amour, 
Ventre,
Bras…

 

 

OBJECTIFS

 

Lissage des capitons ?
Perte de cm ciblée ?
Raffermissement de la peau ? Déstockage de la rétention d’eau? 
Un seul objectif commun : se sentir bien dans sa peau !

 

 

Assiduité conseillée :


2 séances par semaine = 8 massages de 30mn sur 1 mois = 250 € (soit 31 € le massage de 30mn) Tarif réservé aux femmes. Hommes 450e

 

Offre parrainage. 

Vous présentez 2 filleules qui s'offrent un forfait de 8 séances = une cure évasion offerte

(5mn de gommage + 30mn d'enveloppement + 20mn de soin du visage + 30mn de massage ) 

 

Vous présentez 1 filleule qui s'offre un forfait de 8 séances = au choix 1mix gommage et massage 15mn +30mn offert, ou bien 1 enveloppement/soin du visage offerts, ou 2 séances de palper-rouler supplémentaires offertes! 

 

Vous présentez 1 filleule qui vient tester une séance de palper-rouler = 1 gommage du corps découverte offert 

Une séance d’épilation trop rapprochée d’un bain de soleil peut s’avérer désastreuse pour votre peau. Coups de soleil et dermatites risquent fort d’être au menu des réjouissances, ce qui risque de gâcher un peu votre plaisir. Alors, pour éviter ce type de problèmes, épilez-vous la veille d’un bain de soleil et éviter de vous épiler dans les heures qui suivent une exposition prolongée.

1) Réaliser des gommages réguliers 
Le gommage du corps, et plus précisément des zones régulièrement épilées, est l'un des réflexes de base à acquérir si vous voulez limiter les risques d’infections liées à l’épilation. Qu’il soit pratiqué au gant de crin, au savon noir, avec un gel exfoliant : peu importe, pourvu que la technique retenue fasse son œuvre tout en respectant la sensibilité de votre peau. Inutile pour autant de s’acharner trop souvent sur votre épiderme : cela aurait un effet contre-productif et votre peau en ressortirait irritée, donc plus fragilisée. L’idéal est de réaliser un léger gommage sur la zone à épiler la veille de votre séance d’épilation. Les cellules mortes seront éliminées de votre épiderme et votre peau aura 24 heures pour se remettre en vue de l'épilation.

2) Bien hydrater les zones épilées
L’hydratation de l’épiderme est le deuxième réflexe important à acquérir. L’épiderme vit au même rythme que nous : il est stressé, fragile, sensible aux changement de températures, à la pollution et aux agressions diverses et variées. Conséquence : la peau doit être parfaitement hydratée pour pouvoir jouer son rôle de protection à plein. L’épilation n’étant pas à proprement parler inoffensive pour l’épiderme, une bonne hydratation préparera parfaitement votre peau à subir cette agression supplémentaire. Au final, vos poils seront plus faciles à extraire, le nombre de vos poils incarnés sera en chute libre, et les petites lésions qui peuvent apparaître accidentellement ici ou là se cicatriseront beaucoup plus rapidement. 

3) Toujours désinfecter le matériel avant et après 
Consigne des plus élémentaires et pourtant si souvent négligée, la désinfection systématique du matériel avant et après l’épilation est incontournable. Pour une raison aussi simple que évidente : entre deux séances, les bactéries s’en donnent à cœur joie, que ce soit sur votre rasoir, votre pince à épiler, votre spatule, votre cuve à cire, etc. La moindre cellule de peau microscopique leur permet de se reproduire en nombre et il ne leur reste alors plus qu’à attendre un geste de votre part, et hop ! A la moindre petite lésion, tout aussi microscopique et indolore soit-elle, elles vous sautent dessus et favorisent l’apparition d’infections plus ou moins gênantes. Alors, plutôt que d’avoir à subir leurs conséquences disgracieuses voire douloureuses, autant acquérir ce petit réflexe qui ne prend que quelques secondes… Pour désinfecter efficacement votre matériel, utilisez idéalement de l’alcool à 60 ou à 70° avec un coton, sauf bien sûr si votre notice d’utilisation vous préconise l’emploi d’un autre produit plus adapté. 

4) Ne jamais partager son matériel avec quelqu’un d’autre
Une évidence de plus, pour des raisons qu’il est inutile de développer tellement elles sont évidentes. Prêteriez-vous votre brosse à dent ? Non ? Et bien faites en de même avec votre pince à épiler, votre épilateur ou votre rasoir !

5) Désinfecter ses mains et la zone à épiler avant et après 
Une petite douche au préalable assoupli notre peau et nos poils, ce qui facilite d’autant plus l’épilation et limite les poils incarnés lors de la repousse. 

6) Ne pas s’exposer durablement au soleil juste après une épilation 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Institut SPADOM